Vous rappelez-vous des tables à dessin du Bureau d’Etudes?

AVANT 1993

  • Depuis l’origine, les plans et les nomenclatures étaient produits sur des calques.
  • Chaque équipe « produit » s’organisait à sa façon, chacune appliquait « ses normes »
  • Les nomenclatures manuelles ne facilitaient pas la standardisation des produits.
  • Tous les calques étaient stockés au rez-de-chaussée, des m² mais surtout des risques majeurs de pertes voire d’incendie.
  • Les mises à jour étaient coûteuses en heures mais aussi en délais.
  • Les tirages se faisaient sur une machine à l’amoniaque et étaient ensuite diffusés en dizaines d’exemplaires…

Nous sommes en 1993, le bureau d’études crée sa révolution en proposant de produire ses dossiers de définition à partir d’un logiciel.

La société avait du retard par rapport aux autres grands groupes, ce n’était pas un handicap si l’on considère que les produits mis sur le marché étaient plus efficaces.

Le projet est lancé malgré certaines réticences côté utilisateurs …. Les 3 premières machines arrivent…. Les investissements sont lourds mais en moins de 10 ans, tous les postes de travail seront équipés en CAO

Résultats aujourd’hui:

  • Tous les dossiers de définition sont conformes aux normes du groupe
  • Les plans sont de meilleure qualité (auto-contrôle des interactions d’assemblages – calcul de résistance mécanique…)
  • La standardisation est possible (visserie, électricité, glaces….)
  • Les nomenclatures sont codifiées pour un traitement direct en gestion de production (GPAO)
  • Les catalogues de pièces détachées sont édités automatiquement
  • Zéro papier ou presque car les plans sont accessibles sur tout les postes de travail même hors BE.
  • Pas de surface de stockage des plans mais une double sauvegarde sur disques
  • Une montée en puissance du bureau d’études qui passe d’avantage de temps à innover plutôt qu’à modifier des séries de calques à n’en plus finir
  • Capacité à lancer des designs complexes en récupérant les fichiers des designers sans craindre de mauvaises interprétations
  • Possibilité de lancer des maquettes échelle 1 ou réduite en stéréo-lithographie (impression 3D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *