Sans vouloir casser l’ambiance!

Abordons le sujet  de la solitude à partir d’un constat … Protégez-vous, il y a des solutions!

Les personnes âgées frappées de plein fouet par la solitude

1 Français sur 8 n’a pas de relations sociales au sein des cinq réseaux de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage).

Plus inquiétant, une personne sur trois risque l’exclusion sociale dans les années à venir, alerte la Fondation de France . La solitude touche plus particulièrement les personnes de plus de 75 ans .

Près d’une personne âgée sur 3 en souffre.

A cela plusieurs raisons sont identifiées. Ils :

  • Ont une espérance de vie plus longue mais avec moins de proches

  • Sont sujet à une perte d’autonomie ou à la maladie
  • Souffrent de l’éloignement des enfants
  • Ne voient plus leurs amis
  • N’ont pas de contacts avec leur voisin
  • Ont perdu leur conjoint
  • Ne veulent pas se montrer « diminué » (avec un déambulateur, un fauteuil, une canne….)
  • Perdent le contact avec leurs enfants (Les enfants priorisant travail, amis et loisirs face, parfois, à un manque de dialogue des seniors)
  • Se refusent des contraintes sous couvert d’un manque de liberté (pas de rendez-vous récurrents dans une association, une bibliothèque….)
  • Sont limités par leur pouvoir d’achat
  • Vivent dans de grandes villes

Il faut lutter contre l’exclusion dès le départ en retraite

Il y a des solutions

  • S’organiser pour garder le contact avec les enfants éloignés en se déplaçant et/ou en utilisant leurs moyens Skype, SMS, Mails.
  • Consolider/Renouer le contact avec ses enfants qui sont proches (partager ses nouvelles expériences, s’intéresser aux activités des enfants/petits enfants, écrire ses souvenirs…)
  • Organiser des sorties, déjeuner, diner avec ses amis, 
  • Forcer le contact avec les voisins (Politesse, apéritif, service…)
  • Se montrer, même « diminué », sans honte de son image (avec un déambulateur, un fauteuil, une canne….)
  • Adhérer à des associations, bibliothèque, club sportif, jeux de société, loisirs créatifs, danse…. pour élargir son réseau de relations (ses nouveaux « collègues » de la retraite)
  • Participer à des voyages collectifs ou en village vacances.
  • Sortir au cinéma, au théâtre…..(pour partager avec ses enfants et ses amis)
  • S’inscrire en mairie (animations, excursions, repas…)
  • Se faire aider en cas de mal être (Psy, yoga,…)
  • S’interdire la télévision à plus de 3h par jour en sélectionnant son programme (une télé à la carte)
  • Echanger des livres, des CD, des DVD… Et commenter les!
  • Avoir recours à la colocation

Avec tout cela; se créer un agenda mêlant contraintes récurrentes et moments de liberté; une façon de ne pas se replier sur soi-même en voyant ses projets sur le long terme

Aller au devant des autres

Les 60&+ ne sont pas concernés mais restez vigilants en appliquant dès maintenant les solutions proposées!

 

A propos, qu’en pensez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *